GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Pour les nouveaux membres à la Guilde
La Guilde en images
Inscrivez-vous pour recevoir les nouvelles de la Guilde
Les unions, qu’ossa donne!
Archives
Les compressions budgétaires à Radio-Canada : des renseignements pour les membres de la Guilde
CMG  •   3 avril 2012

À la suite des compressions budgétaires annoncées la semaine dernière lors du dépôt du budget fédéral, la Guilde s’attend à recevoir, au cours des prochains jours, un avis d’abolition de postes de la part de la direction. Voici des renseignements importants pour les membres de la Guilde :

- Échéancier : la direction devra nous informer au moins huit semaines à l’avance de toute abolition de postes permanents. Or, nous n’avons pas reçu à ce jour un tel préavis. Un employé permanent dont le poste sera supprimé recevra un préavis d’au moins six semaines. Par la suite s’amorcera un processus de réaffectation et de supplantation, qui se déroulera avec la direction et le syndicat.

- La Société comblera d’abord les postes vacants avant d’émettre des avis de postes excédentaires.

- Les employés contractuels pourraient être avisés que leur contrat n’est pas renouvelé. Les employés contractuels comptant moins d’un an de service ont droit à un préavis de 30 jours; ceux comptant de un à quatre ans de service ont droit à un préavis de 60 jours ; et ceux comptant plus de quatre années de service ont droit à un préavis de 90 jours. À l’échéance du contrat, l’employé reçoit une indemnité équivalant à une semaine de salaire pour chaque tranche de six mois de service. Le cas échéant, demandez à votre gestionnaire de vous rédiger une lettre de recommandation.

- Les employés temporaires embauchés pour une période prédéterminée et dont l’emploi prend fin prématurément ont droit à un préavis de deux semaines. Si vous êtes engagés sur une base “occasionnelle”, vous pourriez simplement vous faire dire que vos services ne sont plus requis. Le cas échéant, demandez à votre gestionnaire de vous rédiger une lettre de recommandation.

- Même si vous recevez un avis de poste excédentaire, cela *ne signifie pas* que vous êtes licencié. Assurez-vous que votre CV est à jour afin que vous puissiez le transmettre au comité mixte responsable du processus de réaffectation et de supplantation. La direction et le syndicat travailleront de pair afin d’aider les employés touchés à trouver un emploi convenable. Ils prendront en considération les qualifications et l’ancienneté des employés, tout en tentant de limiter le plus possible le nombre de licenciements involontaires.

- Le droit de supplantation oblige la direction à respecter certaines règles, et celle-ci ne peut déterminer à sa guise qui sera mis à pied lorsque toutes les options pour réaffecter les employés permanents dans des postes vacants sont épuisées. Les principes qui régissent le processus de supplantation, qui lui est géré par le comité mixte, s’appuient sur l’ancienneté et les qualifications des employés concernés. Consultez l’article 46 de la convention collective pour en savoir davantage.

Dès que nous aurons obtenu davantage de renseignements de la part de la direction, nous vous transmettrons plus de détails sur le processus et l’échéancier. La présente situation est certes difficile pour tout le monde; cependant, la dernière fois où nous avons dû faire face à une réduction importante de l’effectif, soit en 2009, les droits des membres ont été respectés et il n’y a eu aucun litige entre la Guilde et la direction.  Nous avons toutes les raisons de croire que ce sera encore le cas cette année. 

Bookmark and Share
Compressions à la Radio-Canada/CBC – 2014
Augmentez le financement de Radio-Canada
© 2000- GCM