GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Encouragée par la vision annoncée par la ministre du Patrimoine, la Guilde met l’accent sur les emplois de qualité
GCM  •   29 septembre 2017

La Guilde canadienne des médias (GCM) est encouragée par la vision présentée cette semaine par la ministre du Patrimoine Mélanie Joly au nom du gouvernement Trudeau. Nous avons hâte de participer aux refontes de politiques annoncées, et nous continuerons de défendre la nécessité d’avoir des emplois de qualité au sein de l’industrie des médias et sur toutes les plateformes. 

Les politiques culturelles du Canada doivent toujours mettre l’accent sur le rôle des emplois de qualité au sein d’une industrie créative dynamique.
Un excellent rendement pour les travailleurs des médias et du domaine culturel de tous âges, niveaux d’expérience et origines, est directement lié à de bonnes conditions de travail ainsi qu’à la stabilité des emplois.

Avec la réouverture annoncée de la Loi sur la radiodiffusion, des éléments clés de la Loi devront être protégés, notamment le rôle spécial que joue Radio-Canada/CBC; la protection de l’indépendance de Radio-Canada/CBC; l’appui à la production du contenu canadien; la distribution obligatoire des médias Autochtones et communautaires; l’importance des nouvelles locales comme service public vital; et un engagement en faveur des emplois de qualité pour les travailleurs des médias et de la culture.

Dans le cadre de son annonce, la Ministre a réitéré les initiatives de son gouvernement envers des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation. À cet égard, les recommandations de la Commission relativement aux médias et la réconciliation, ainsi qu’à la préservation des langues méritent une attention particulière. Plus précisément, le diffuseur public national, Radio-Canada/CBC, et le leader mondial pour la radiodiffusion Autochtone, APTN, doivent être renforcés de manière à appuyer un engagement soutenu et élargi envers la réconciliation.

La Ministre a également annoncé un examen du mandat de Radio-Canada/CBC. Pour que cet examen soit fructueux, il faudra assurer la participation d’une vaste gamme d’intervenants et de membres du public qui soutiennent Radio-Canada/CBC. Notre syndicat suivra de près l’évolution de la situation.

Toujours concernant Radio-Canada/CBC, la Ministre a reconnu que « Jamais un radiodiffuseur public n’a été si nécessaire, si important pour les Canadiens. » Elle s’est engagée à « consolider le mandat de notre radiodiffuseur public », soulignant que « Notre radiodiffuseur public a une responsabilité fondamentale. Les attentes des Canadiens sont extrêmement élevées. Elles doivent l’être. »

La reconnaissance par la Ministre du rôle fondamental et central que joue CBC/Radio-Canada au sein du système médiatique et culturel du pays est appréciée et rassurante.

Par ailleurs, en tant que travailleurs des médias, nous comprenons que le maintien d’une diversité rédactionnelle à l’échelle du pays est également cruciale. Le journalisme et les services d’information de qualité prennent différentes formes, et toutes le contributions jouent un rôle important permettant d’enrichir nos collectivités, nouer des liens sociaux et appuyer les pratiques et institutions démocratiques.

Pour ces raisons, il faut continuer à étudier les modèles de financement viables pour une gamme complète d’opérations journalistiques professionnelles et fiables. Lorsque des nouvelles locales et des services d’informations de qualité sont adéquatement financés et soutenus, l’intérêt du public en bénéficie. Et comme toujours, les travailleurs médias du Canada sont prêts à faire leur part. 

Pour plus d’information, lire les principes et objectifs de la Guilde dans ce dossier.

Kamala Rao
Présidente, Guilde canadienne des médias

Étiquettes :   
Bookmark and Share
© 2000- GCM