GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Du pain sur la planche pour notre syndicat à Radio-Canada en 2018
GCM  •   14 February 2018

2018 sera une année très chargée pour nous en tant que travailleurs médias chez le diffuseur public, et comme membres de la Guilde canadienne des médias. Le nombre de membres de notre syndicat est demeuré stable l’an dernier à Radio-Canada/CBC en raison du financement additionnel fourni par le gouvernement libéral après des années de coupes. Cela veut dire qu’il n’y a pas eu le même niveau de mises à pied que ce que nous avons connu ces dernières années. Cependant, Radio-Canada/CBC continue de subir des changements, et nous pouvons nous attendre à ce que cela ait un impact tant sur nous et notre travail que sur les services que nous fournissons. Nous faisons de notre mieux pour réduire les pertes d’emplois dans les domaines touchés par l’automatisation.  

Voici quelques-uns des principaux enjeux sur lesquels le comité exécutif de la sous-section Radio-Canada mettra l’accent dans la nouvelle année :

Investir en nous et dans le travail que nous faisons 
Radio-Canada a reçu un engagement important du gouvernement libéral de commencer à rétablir le financement du diffuseur public avec un montant additionnel de 675 millions $ sur 5 ans. Cet investissement a débuté il y a moins de 2 ans.

Notre syndicat a indiqué à la Société, lors de notre récente rencontre du comité directeur (un comité mixte syndical-patronal), qu’étant donné les coupes des dernières années et la charge de travail de plus en plus lourde, nous voulons voir les nouveaux fonds publics investis pour soutenir nos membres  et le travail que nous faisons, c’est-à-dire une augmentation d’emplois syndiqués chez le diffuseur public. Cela ne s’est pas encore produit.

Notre syndicat est déterminé à presser la direction de Radio-Canada sur cette question dans le but d’augmenter notre nombre. Les changements technologiques et l’intégration qui a suivi les réductions de financement des dernières années ont entraîné un plus grand nombre de tâches pour la plupart d’entre nous. Par conséquent, les fonds additionnels doivent servir à soutenir le travail que nous faisons. Restez à l’affût d’autres actions sur cet enjeu.  
 
Radio-Canada sans publicité – Une proposition de la direction  
La direction de Radio-Canada a déposé un mémoire dans le cadre des consultations du CRTC en décembre dernier, renouvelant son souhait de passer à un modèle sans publicité en échange d’un financement gouvernemental accru.  L’idée selon laquelle cette mesure serait un avantage économique pour d’autres entreprises médiatiques est loin d’être convaincante et semble, en tous les cas, viser la mauvaise cible étant donné  les nombreux changements actuellement en cours dans le paysage médiatique.

Le fait est qu’un tel changement amputerait une précieuse source de financement. Radio-Canada a besoin d’autant d’outils de financement que possible jusqu’à ce qu’il y ait un ajustement majeur et mûrement réfléchi de notre modèle de financement. 

Au lieu d’être réduite davantage, de quelque manière que ce soit, la capacité de Radio-Canada/CBC devrait plutôt être élargie afin que le diffuseur public puisse mieux remplir son rôle dans un pays aussi vaste et diversifié que le Canada.
– Mémoire de la Guilde au CRTC (Avis de consultation de radiodiffusion CRTC 2017-359) le 4 décembre 2017

Un modèle sans publicité aurait par ailleurs des répercussions sur des centaines de nos membres à Radio-Canada, non seulement dans les services des revenus et ventes médias, mais également dans beaucoup d’autres fonctions qui intéragissent avec eux. Cela aurait pour effet de réduire encore plus la taille de Radio-Canada. 

De plus, la direction de Radio-Canada ne s’est pas engagée à investir le financement reçu en remplacement de revenus publicitaires dans les activités fondamentales du diffuseur public, c’est-à-dire le travail que nous faisons; il semble plutôt que les nouveaux fonds iraient à des maisons de production extérieures.  Cela aurait pour résultat de désigner encore plus Radio-Canada comme un distributeur de subventions et de fonds, plutôt que comme une entreprise qui produit des émissions de nouvelles, informations et actualités, sports, arts, divertissement et représentations.

Prochaines négociations pour une nouvelle convention collective
La sélection du comité de négociation de la sous-section Radio-Canada est en cours. Vous devriez avoir reçu une communication concernant  le processus de demande pour ceux qui aimeraient siéger au comité de négociation; si vous n’avez pas reçu cette communication, remplissez le formulaire ici .  Bien entendu, nous cherchons à former un comité grandement représentatif, et plus il y a de personnes qui posent leur candidature, mieux c’est.

L’expérience de négociation d’une convention collective est préférable mais pas nécessaire.  Si vous avez de l’expérience dans n’importe quel type de négociations, veuillez poser votre candidature. Les personnes qui ne seront pas retenues pour le comité de négociation pourraient être pris en compte pour travailler à des sous-comités.

Beaucoup d’entre vous pourraient être désireux de contribuer au processus.  Une fois le comité de négociation formé, il y aura des consultations au niveau des unités locales, un sondage auprès des membres et d’autres moyens de faire en sorte que nous obtenions autant d’informations que possible sur les améliorations et les mises à jour que vous aimeriez voir. 

Les enjeux décrits ci-dessus sont difficiles et ils vont au coeur de ce que nous faisons et des services que nous fournissons au public. Avec votre engagement, votre participation et votre énergie, nous pouvons travailler ensemble pour réaliser les améliorations que nous souhaitons voir au travail.    

Jonathan Spence (jonathanspence.cmg@gmail.com)
Président de la sous-section Radio-Canada
au nom du Comité exécutif de la sous-section Radio-Canada/CBC de la Guilde

Tags:   
Bookmark and Share
Sondage pour les négociations à Radio-Canada
Défendons la radiodiffusion publique
Compressions à la Radio-Canada/CBC – 2014
© 2000- GCM