GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
À la mémoire de Keven Drews
GCM  •   9 May 2018

Les membres de la Guilde à La Presse Canadienne sont en deuil après le décès de l’un des leurs ­– un brillant collègue au bureau de La Presse Canadienne à Vancouver.

Keven Drews, 45 ans, est mort le 2 mai des suites d’un myélome multiple, un cancer des cellules plasmatiques dont il était atteint depuis 15 ans.

Ses collègues journalistes gardent de lui le souvenir d’une personne inspirante, mais il était surtout un père dévoué, passionné par la vie malgré sa lutte contre le cancer.

Nombre d’entre vous se rappellent peut-être qu’une campagne de financement a commencé l’automne dernier lorsque la possibilité d’une thérapie d’essai s’est présentée pour Keven. Cependant, au bout  du compte, on a estimé qu’il n’était pas admissible pour les traitements.

Nous, à la Presse Canadienne, sommes reconnaissants à la Guilde pour avoir fait un don de 1 000 $ dans le cadre de cette campagne de financement.

La Sous-section PC, ainsi que l’Unité locale de Vancouver, ont également convenu de faire un autre don de  1 000 $ ensemble pour la famille Drew en ces moments difficiles.

Keven laisse dans le deuil sa femme Yvette et des jumeaux de sept ans Elleree et Tristan, qui présente un trouble du spectre autistique.

Keven Drew avec sa femme Yvette, et leurs jumeaux Elleree et Tristan

J’ai eu l’occasion de rencontrer Keven à deux reprises lors de visites à Vancouver et je garde de lui un souvenir d’un homme dynamique plein d’idées.  Mais, bien entendu, ses collègues à Vancouver le connaissaient beaucoup mieux.

La leader de l’unité locale, Camille Bains, a partagé ses pensées au sujet de Keven, et la note qu’elle m’a envoyée décrit bien son esprit dans un témoignage émouvant :

« Keven s’est battu contre le cancer pendant 15 ans sans jamais perdre espoir. Un jour, il est rentré au bureau et a annoncé :  “Je crois que je pourrais vivre comme un patient atteint du SIDA !”. Il était content pour la possibilité d’avoir une maladie chronique. Si seulement ça avait été le cas. Keven avait travaillé à de plus petites publications et avait même lancé un un service en ligne appelé le Westcoaster avant d’être embauché à La PC. C’était la personne la plus reconnaissante qui ait jamais travaillé à La PC. Quand quelqu’un se plaignait, il lui disait : “Oui, mais nous avons la chance de travailler à la Presse Canadienne.”

Les dernières semaines que Keven a passées au bureau en février 2016 étaient vraiment dures pour lui. C’était difficile de le voir si fatigué. J’aurais souhaité qu’il reste à la maison et je le lui ai dit. Il m’a dit qu’il lui fallait toute son énergie juste pour se rendre au bureau. Son médecin lui a finalement dit qu’il ne pouvait pas travailler, ce qui était dur pour Kev. Mais alors est arrivée la possibilité pour lui de suivre un traitement à Seattle – pour une somme d’un demi-milion de dollars. Ils ont organisé des amis pour lancer une campagne GoFundMe. Keven a été interviewé par plusieurs organes de nouvelles. Il a parlé de son histoire à CKNW. La campagne GoFundMe a seulement recueilli 30 000 $, mais ce montant a aidé Kev et Yvette à couvrir les dépenses car ils ont fait plusieurs voyages pour voir des médecins à Seattle. Il a par la suite appris qu’il n’était pas admissible pour le traitement. Le myélome multiple était en train de remporter la partie et Keven a compris que c’était terminé. Alors il s’est rendu à Tofino pour acheter un terrain et dire au revoir aux gens qu’il connaissait depuis si longtemps. C’était la tournée des adieux de Keven. 

J’ai vu Keven au centre de soins palliatifs dimanche dernier. Il avait un masque d’oxygène et il respirait très difficilement. Il pouvait à peine ouvrir les yeux. J’étais assise là à lui tenir la main et je lui ai dit que nous pensions tous à lui au bureau, et qu’ Yvette et Elleree et Tristan seraient corrects. Il a dit quelques bouts de phrases. Je pensais qu’il ne savait pas qui était là. Mais au moment où je partais, il a dit : “Merci d’être venue Camille.” Sans verser dans la mièvrerie,  je pense qu’il remercie notre syndicat pour notre soutien à sa famille. »

Terry Pedwell
Président, Sous-section PC

 

  
Bookmark and Share
POSTS
© 2000- GCM