GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Le syndicat des médias condamne la tentative d’intimidation visant les journalistes de VICE
GCM  •   24 May 2018

Le syndicat représentant le personnel de VICE Canada est indigné par la tentative d’intimidation par des extrémistes de droite visant des journalistes dans le bureau de VICE à Montréal, et demande à la police d’agir.

SCA Canada et sa plus grande section locale, la Guilde canadienne des médias, condamnent fermement cet acte comme étant une attaque à la liberté de la presse qui doit être sanctionnée.

Des membres du groupe d’extrême droite et anti-immigration, Atalante a fait irruption dans le bureau de VICE mercredi pour contester un article du journaliste Simon Coutu.

Les hommes, habillés en noir et portant des masques aux couleurs du drapeau du Québec, se sont promenés dans le bureau, ont crié et lancé des morceaux de papier aux travailleurs sur place. Ils ont entouré M. Coutu et lui ont présenté un faux prix discréditant son travail.

La police est arrivée après le départ des intrus mais il n’est pas clair si elle compte agir ni quelles mesures elle compte prendre le cas échéant.

« C’est clairement de l’intimidation, mais cela ne nous empêchera pas de bien faire notre travail », a déclaré M. Coutu.

 Le président de SCA Canada, Martin O’Hanlon, a souligné que les autorités ne peuvent laisser cette violation impunie.

« Nous ne pouvons permettre à des truands de s’en tirer avec ce genre d’intimidation, car cela risque d’encourager des actes plus graves et peut-être plus violents, a précisé M. O’Hanlon. C’est une  menace à la liberté de la presse et à notre démocratie. »

Il a ajouté que « les journalistes sont une force du bien dans notre pays et ils ne devraient pas subir ce genre de harcèlement ».

La présidente de la Guilde canadienne des médias, Kamala Rao s’est dite soulagée que les journalistes, qui sont membres de la Guilde, soient sains et saufs.

« Tout le monde mérite d’être en sécurité au lieu de travail et les journalistes doivent être en mesure de faire des reportages sur des sujets que nous jugeons pertinents pour nos collectivités et pour nos publics. C’est notre travail, et il est aux cœur des valeurs fondamentales de notre société », a affirmé Mme Rao.

Elle a également expliqué que « Le travail que font les journalistes attire souvent l’attention là où elle n’est pas voulue. Et c’est bien ainsi. Il ne faudrait pas tolérer que les journalistes soient attaqués pour avoir fait ce travail indispensable. »

La Guilde fait un suivi auprès des membres à VICE et de l’employeur pour tirer des enseignements de cet incident et pour tenter de faire en sorte qu’il ne puisse plus se reproduire.

Pour plus de renseignements, communiquez avec :

Kamala Rao
Présidente, Guilde canadienne des médias
(647) 468-2587

Martin O’Hanlon
Président, SCA Canada
(613) 867-5090

Javiera Quintana
Présidente par intérim, sous-section VICE, Guilde canadienne des médias

Stephanie Rewjakin
Directrice, Québec, sous-section VICE, Guilde canadienne des médias

 

Tags:   
Bookmark and Share
Liens de la sous-section Vice Media
© 2000- GCM