GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
La sous-section Radio-Canada/CBC

La plupart de la programmation que vous écoutez à la radio ou à la télévision de la SRC/CBC (hors Québec), ou que vous lisez sur les sites Web, que ce soit en anglais ou en français, a été créée par nos membres. Nous sommes employés de la réalisation, de la technique et de l’administration. Nous appuyons fièrement et fortement la production des émissions canadiennes de qualité. Nous avons également participé activement aux différentes campagnes visant à sauver la SRC/CBC et la radiodiffusion publique au Canada lorsqu’elles se sont trouvées en périodes de crise.

Bref historique de la Guilde à la SRC/CBC

La Guilde a signé sa première convention collective avec la SRC/CBC en 1953 après avoir pris sous son aile un petit groupe de reporters et réviseurs de nouvelles à la radio. À l’origine, puisque le syndicat représentait les reporters de l’agence de transmission de La Presse Canadienne, on l’avait appelé la Guilde des services de presse du Canada. À l’époque, il y avait une plus grande symétrie entre le travail de l’agence de transmission et la radiodiffusion car les nouvelles de la radio et le tout nouveau domaine des nouvelles de la télévision recevaient le gros des nouvelles de l’agence de transmission. Il arrivait souvent aux annonceurs de tout simplement lire en ondes les bulletins de nouvelles que leur avait transmis La PC. Ainsi, même si le syndicat prit de l’expansion au sein de la SRC/CBC, il garda son nom d’origine, la Guilde des services de presse du Canada, jusqu’en 1993. C’est pendant cette année-là que des élections de représentation eurent lieu à la SRC/CBC, visant à réduire le nombre de syndicats de 13 à 3. Une majorité d’employés travaillant dans le domaine de la programmation choisirent la Guilde. Après le vote, le nombre de membres du syndicat passa de 700 à 3 300. Et étant donné la diversité des personnes faisant partie du syndicat, on a décidé qu’il devait changer de nom. C’est ainsi que la Guilde canadienne des médias est officiellement née.

En 1998, dans le cadre d’une fusion, la GCM a accueilli les 700 membres du Syndicat canadien de la radio-télévision, affilié au Syndicat canadien de la fonction publique. Et en 2003, à la suite d’un autre vote de consolidation, environ 1500 employés anciennement représentés par le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier se sont joints à la Guilde. Tous les employés de la SRC/CBC à l’extérieur du Québec et de la ville de Moncton (N-B) sont maintenant représentés par la Guilde canadienne des médias. L’unité de négociation unifiée a ratifié sa première convention collective en octobre 2005 à la suite d’un lock-out de huit semaines.

© 2000- GCM