News and Events
CMG encouraged by Trudeau government’s vision for CBC/Radio-Canada
•  Posted on  September 28, 2017  

The Canadian Media Guild (CMG) is encouraged by Heritage Minister Mélanie Joly’s recognition of the foundational and central role of CBC/Radio-Canada in the country’s media and cultural system. In her announcement today, the Minister acknowledged that, “Never before has a public broadcaster been so needed, so vital, to so many.”

She committed to “strengthen[ing] the mandate of our public broadcaster ” and noted that, “The CBC carries a huge public responsibility. Canadians’ expectations for it are fiercely high. They ought to be.”

CMG welcomes this commitment to strengthen and rebuild the national public broadcaster.

With regard to the announced mandate review, we will be following developments closely and look forward to participating. For this review to be meaningful, a broad range of stakeholders and supporters of CBC/Radio-Canada need to be engaged and involved.

When it comes to reopening the Broadcasting Act, our union believes key components of the Act need to be secured including those pertaining to: the special role of CBC/Radio-Canada; the protection CBC/Radio-Canada’s independence; support for Canadian content; mandatory carriage of Indigenous and community media; the value of local news as a vital public service; quality jobs for media and cultural workers.

In particular, Canada’s cultural policies must always emphasize quality jobs as part of healthy creative industries. In order to perform at our best, media workers and our fellow creative workers of all ages, experience levels, and backgrounds require good working conditions as well as stable and secure employment.

We are heartened that as part of her announcement today, the Minister reiterated her government’s commitment to the Truth and Reconciliation Commission’s (TRC) Calls to Action. Our union would like to draw special attention to the TRC recommendations on Media and Reconciliation, as well as Language Preservation.  In that regard, we agree that the national public broadcaster, CBC/Radio-Canada, and the leading global Indigenous broadcaster, APTN, must be strengthened.

Finally, as media workers, we value of adequate and proper funding for local news and information programming in the public interest.  Because quality journalism plays an important role in supporting democracy and maintaining a diversity of editorial voices across communities, viable and sustainable funding options should be explored.

For more detail, please see CMG’s Principles and Objectives – Canadian Media in a Changing Industry 

Kamala Rao
President, Canadian Media Guild
Jonathan Spence
CBC/Radio-Canada Branch President, Canadian Media Guild

***
Le 28 septembre 2017

La Guilde encouragée par la vision du gouvernement Trudeau pour Radio-Canada/CBC

La Guilde canadienne des médias (GCM) est encouragée de voir la Ministre du Patrimoine Mélanie Joly reconnaître le rôle fondamental et central que joue CBC/Radio-Canada au sein du système médiatique et culturel du pays. En effet, dans sa vision annoncée aujourd’hui, la ministre a reconnu que « Jamais un radiodiffuseur public n’a été si nécessaire, si important pour les Canadiens. »

Elle s’est engagée à « consolider le mandat de notre radiodiffuseur public », soulignant que « Notre radiodiffuseur public a une responsabilité fondamentale. Les attentes des Canadiens sont extrêmement élevées. Elles doivent l’être. »

La Guilde apprécie cet engagement de renforcer et de rebâtir le diffuseur public national.

En ce qui a trait à l’examen du mandat, nous suivrons de près l’évolution de la situation et avons hâte de participer. Pour que cet examen soit fructueux, il faudra assurer la participation d’une vaste gamme d’intervenants et de membres du public qui soutiennent Radio-Canada/CBC.

Concernant la réouverture de la Loi sur la radiodiffusion, notre syndicat estime que des éléments clés de la Loi doivent être maintenus, dont le rôle spécial de Radio-Canada/CBC; la protection de l’indépendance de Radio-Canada/CBC; l’appui au contenu canadien; la distribution obligatoire des médias Autochtones et communautaires; l’importance des nouvelles locales comme service public vital; les emplois de qualité pour les travailleurs des médias et de la culture.

Plus particulièrement, les politiques culturelles du Canada doivent toujours mettre l’accent sur les emplois de qualité au sein d’industries créatives dynamiques. Un excellent rendement pour les travailleurs des médias, et nos collègues du domaine créatif de tous âges, niveau d’expérience, et origines est directement lié à de bonnes conditions de travail ainsi qu’à la stabilité d’emplois.

Nous apprécions en outre que la ministre ait réitéré l’engagement de son gouvernement à l’égard des recommandations de la Commission de vérité et réconciliation dans son annonce aujourd’hui. Notre syndicat aimerait attirer une attention particulière aux recommandations de la Commission relativement aux médias et la réconciliation, ainsi qu’à la préservation des langues.  À cet égard, nous sommes d’accord que le diffuseur public national, Radio-Canada/CBC, et le leader mondial pour la radiodiffusion Autochtone, APTN, doivent être renforcés.

Finalement, en tant que travailleurs des médias, nous comprenons la valeur d’un financement adéquat pour les nouvelles locales et les services d’information dans l’intérêt du public.  Étant donné l’importance du journalisme de qualité pour soutenir la démocratie et maintenir la diversité éditoriale dans les différentes collectivités, des options viables de financement doivent être étudiées.

Pour plus d’information, lire les principes et objectifs de la Guilde (en anglais pour l’instant – en français sous peu)

Kamala Rao
Présidente, Guilde canadienne des médias

Jonathan Spence
Présidente de la Sous-section, Guilde c

Canadian Media Guild   /   La Guilde canadienne des médias
311 rue Adelaide St E, Ste. 101, Toronto, ON M5A 1N2
(416) 591-5333 1-800-465-4149

www.cmg.ca  /  www.laguilde.ca

@CMGLaGuilde

https://www.facebook.com/cmglaguilde