News and Events
CMG urges CBC management to reinvest in the public broadcaster
•  Posted on  May 2, 2017  

Version française de ce message ci-dessous

May 2, 2017

With the 2017 federal budget, we have entered into the second year of the government’s five-year commitment to restore funding for CBC/Radio-Canada after decades of cuts.

The Canadian Media Guild was disappointed that last year CBC management committed just 5% of the first instalment of additional funding to news and local programming.

With this year’s funding, CMG is urging CBC/Radio-Canada’s management to put a larger portion of the $150-million toward rebuilding capacity in communities across the country including in newsgathering and original reporting, as well as other local programming Canadians expect and deserve.

The ongoing cuts have had a negative impact on our members. The CMG believes increased workload and other demands have led to high stress levels in the workforce.

The reality of CBC/Radio-Canada is that job numbers have dropped significantly over the last 8 years, from approximately 4,200 to less than 3,500 permanent and contract positions. Even with more public funding committed by the current government in order to rebuild the CBC after decades of cuts, we are still seeing the institution reduce its size and capacity. Much of this is the result of outsourcing/freelancing and commissioning.

CBC Branch Executive,
Canadian Media Guild (CMG)


Le 2 mai 2017

La Guilde presse la direction de Radio-Canada de réinvestir dans le diffuseur public

Avec le budget fédéral de 2017, nous sommes entrés dans la deuxième année de l’engagement de cinq ans pris par le gouvernement fédéral de rétablir le financement de Radio-Canada/CBC après des décennies de compressions.

La Guilde canadienne des médias a été déçue de voir que l’an dernier la direction de Radio-Canada/CBC n’a consacré que 5 % du premier versement du financement additionnel aux nouvelles et à la programmation locale.

Avec le financement de cette année, la Guilde exhorte la direction de Radio-Canada/CBC d’affecter une plus grande portion des 150 millions $ à rebâtir la capacité dans les collectivités partout au pays notamment la collecte de nouvelles et les reportages originaux, ainsi qu’à diverses programmations locales auxquelles les Canadiens s’attendent et qu’ils méritent.

Les compressions continues ont des répercussions négatives sur nos membres. La Guilde est d’avis que l’accroissement de la charge de travail et d’autres exigences ont mené à des niveaux de stress élevés chez les employés.

La réalité de Radio-Canada/CBC est que le nombre d’emplois a baissé de manière significative au cours des 8 dernières années, passant d’environ 4 200 à moins de 3 500 postes permanents et contractuels. Même avec l’apport d’un financement public supplémentaire par le gouvernement actuel en vue de rebâtir Radio-Canada/CBC après des dizaines d’années de coupes, nous constatons que l’institution continue de réduire sa taille et sa capacité. Cela découle en grande partie de l’impartition/recours aux pigistes, et de l’acquisition d’émissions.

Le comité exécutif de la Sous-section Radio-Canada/CBC,
La Guilde canadienne des médias

Canadian Media Guild   /   La Guilde canadienne des médias
310 rue Front St W, Ste. 810, Toronto, ON M5V 3B5
(416) 591-5333 1-800-465-4149

www.cmg.ca  /  www.laguilde.ca

@CMGLaGuilde

https://www.facebook.com/cmglaguilde/