GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Fourre-tout
GCM  •   10 janvier 2006

Le président de la SRC/CBC manifeste un appui surprenant à l’égard du syndicat
Lors d’une récente réunion du Comité permanent du patrimoine canadien à Ottawa, la Guilde a trouvé un défendeur inattendu en la personne du président de la SRC/CBC, Robert Rabinovitch. En réponse à une question déplacée de Mark Eyking, député libéral du Cap Breton, demandant s’il trouvait que les syndicats de la SRC/CBC nuisaient à la flexibilité nécessaire au recrutement de nouveaux talents, M. Rabinovitch a déclaré :

« Je trouve qu’il est tout à fait injuste de dire que les problèmes que nous avons en termes de recrutement de nouveaux talents, de nouveaux employés de toutes sortes et de nouveaux responsables de la programmation sont dus à la structure syndicale et aux conventions collectives. Les problèmes proviennent du fait que, depuis les vingt dernières années, la Société se rétrécit comme une peau de chagrin en termes du nombre d’employés et de l’argent dont elle dispose, et ce n’est que justice qu’il y ait des conventions collectives pour protéger les employés actuellement en poste. »

Bien dit! La balle est maintenant dans votre camp, M. Eyking.

Les membres de la Guilde de l’AAC se battent toujours pour l’augmentation de leurs salaires
Alliance Atlantis Communications continue de refuser aux membres de la GCM l’augmentation annuelle de salaire que tous ses autres employés ont obtenue en 2006… ce qui suggère fortement que l’entreprise souhaite punir les employés qui ont choisi d’adhérer au syndicat l’an dernier.

La direction a défendu sa position en disant qu’elle ne voulait pas porter atteinte au processus de négociation, actuellement en cours pour l’obtention d’une première convention collective. La Guilde avait déjà expliqué que nous n’avions aucune objection à ce que l’AAC « impose » une augmentation de salaire aux employés en 2006, comme c’est l’habitude depuis un certain nombre d’années – en particulier au vu du fait que la négociation de la première convention collective n’avait pas encore été amorcée. Cependant, la direction de l’AAC ayant refusé de revenir sur sa décision, la Guilde a déposé une plainte de pratique déloyale de travail auprès du Conseil canadien des relations industrielles.

Le Conseil entendra la plainte les 25, 26 et 27 octobre.

Hellooooo … ya quelqu’un?
La Guilde a entendu dire que la vice-présidente des RH, Gaétane Wagner, aurait été congédiée par le groupe TVA, une filiale de Quebecor Média, dans le cadre d’un « putsch » de la direction, à la fin du mois d’août. Quebecor est propriétaire de Sun TV de Toronto. Mme Wagner était un membre clé de l’équipe de négociation de la direction – à tel point que la direction ne voulait pas ou ne pouvait pas tenir de séances de négociation sans elle. Nous attendons d’apprendre, de la direction de Sun TV, comment, quand et par qui Mme Wagner sera remplacée afin que nous puissions retourner à la table des négociations.

… Et de bonnes nouvelles sur le front des premières conventions collectives
L’équipe de négociation de la GCM de la sous-section S-VOX en arrive à l’étape finale de négociation de sa première convention collective.

« Nous en arrivons à l’essentiel; ce qui est important, cependant, c’est que nos relations avec l’équipe de direction continuent d’être à la fois courtoises et productives » a déclaré Keith Maskell, négociateur en chef de la Guilde.

La Guilde a été accréditée pour représenter les employés de S-VOX (anciennement Vision TV) vers la fin de l’année 2004. Le processus a été long, avec des séances de négociations tenues à plusieurs semaines d’intervalle en raison de l’absence de mécanisme pour remplacer les employés devant s’absenter pour s’acquitter de leurs tâches syndicales comme la négociation.

La question du remplacement est évidemment sur la table de négociations, de même que la création d’une nouvelle structure salariale qui permettra aux membres de la Guilde de progresser, avec le temps, sur l’échelle des salaires. En plus de son changement de nom, S-VOX est en pleine expansion, avec de nouvelles chaînes, de nouveaux employés et de nouvelles classes d’emploi… et les nouvelles recrues relèvent, pour la plupart, de la Guilde.

La PC s’aventure dans la vidéo
La Presse Canadienne/Broadcast News est en train de planifier d’étendre ses services en ligne pour y inclure la vidéo. La vue d’ensemble du projet n’est pas encore claire, mais la Guilde est optimiste car il semble que la direction comprenne qu’elle ne puisse pas demander à un personnel déjà très occupé d’ajouter une nouvelle tâche à la liste existante, déjà longue, et s’attendre à ce qu’il produise du travail de qualité.

« Les employés se réjouissent à l’idée de voir la PC/BN étendre avec succès le champ de ses activités » commente Colin Perkel, président de cette sous-section de la Guilde. « Pour cela, le projet a besoin d’une bonne planification et de ressources appropriées. Si on fait les choses, il faut les faire bien. »

La Guilde continuera de surveiller la situation et de s’enquérir sur le nouveau service. Les employés sont invités à faire part de leur avis sur la question aux dirigeants de la Guilde et à la direction de la PC.

Étiquettes : ,   
Bookmark and Share
© 2000- GCM