GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
L’arbitrage sur l’impartition de la publicité à la CBC est en cours
GCM  •   12 octobre 2006

La lutte de la Guilde contre la mise en impartition en 2005 du service de publicité à la CBC est maintenant en arbitrage. En juin 2005, 34 agents de publicité ont perdu leur emploi lorsque la CBC a engagé une compagnie à l’externe pour effectuer leur travail. En même temps, la Société a embauché 13 nouveaux cadres au service de publicité, y compris cinq directeurs de promotion.

« Nous avons poursuivi cette affaire jusqu’au point d’arbitrage parce que la CBC avait tout simplement tort lorsqu’elle a mis en impartition son service de publicité, » affirme Lise Lareau, présidente de la Guilde canadienne des médias. « La décision a été mauvaise pour la CBC, mauvaise pour ses émissions, et mauvaise pour le résultat financier. Sans mentionner l’impact sur les 34 personnes touchées, dont plusieurs avaient des années d’ancienneté et en étaient à une étape de leur carrière où c’était particulièrement dévastateur.»

La cause dépend de deux éléments : déterminer si oui ou non la CBC avait de bonnes raisons commerciales pour mettre le travail en impartition, et si oui ou non la Société a bien informé la Guilde selon un échéancier raisonnable conformément aux dispositions de la convention collective entre la GCM et la SRC/CBC. L’arbitre Ted Weatherill entend la cause, qui devrait durer plusieurs mois.

De plus, la Guilde soutient qu’une grande partie du travail effectué par les employés mis à pied a été faussement transférée aux directeurs de promotion, qui sont représentés par l’Association des professionnels et superviseurs (APS). M. Weatherill décidera également si ces postes relèvent en fait de la juridiction de la Guilde.

La Guilde cherche a obtenir plus de documentation de la part de la CBC, y compris des données financières, « toute note, tout plan d’affaires, et tout projet créés par ou pour la direction de la CBC ayant trait à la réorganisation du service de communications, » et « toute étude entreprise pour comparer le coût de l’impartition du service de communications avec le coût de la réalisation du travail à l’interne. » La CBC continue de résister au demandes de la Guilde et M. Weatherill prendra une décision sur notre requête d’ici deux semaines.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Guilde (info@cmg.ca) au 1-800-465-4149 ou au 416-591-5333.

Étiquettes :   
Bookmark and Share
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada
© 2000- GCM