GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Fourre-tout
GCM  •   1 décembre 2006

Le patron de TFO appuie les efforts pour réduire les normes d’emploi
Le groupe de travail sur la mesure des progrès économiques, de la compétitivité et de la productivité a trouvé la recette pour – vous vous en doutez – rendre l’Ontario plus concurrentielle, productive et économiquement progressive (si non « progressiste »). En plus de diminuer les impôts des sociétés et d’augmenter les frais d’éducation postsecondaire, la chef de la direction de TVOntario, Lisa de Wilde, et les membres de son groupe de travail recommandent de réduire la réglementation dans le secteur des télécommunications, approuvant un groupe fédéral spécial qui suggérait aussi de relâcher la réglementation pour les télédiffuseurs.

Ce groupe de travail, qui permet à Mme de Wilde d’être en vénérable compagnie de notamment Mark Mullins de l’Institut Fraser (aussi l’architecte de la tristement célèbre « Révolution du bon sens » en Ontario), de Timothy Dattells de Newbridge, ainsi que de Jim Balsillie de Research in Motion, ajoute que les normes de travail provinciales pourraient être trop rigides. Des notions telles le salaire minimum et les restrictions sur le temps supplémentaire semblent suggérer que la semaine de travail des Ontariens est plus courte qu’ailleurs (pensez au sud de la frontière) où les normes du travail sont inférieures. Eh bien, vous voulez dire que les Ontariens ont encore droit à un week-end et à un peu de repos entre les quarts de travail? C’est déplorable.

Pour plus de détails savoureux sur l’Ontario à l’ère des dinosaures, consultez le rapport (en anglais) daté de novembre 2006. Visitez le www.competeprosper.ca/public/release221106.html.

Les membres de TNG Canada approuve la création d’une Région canadienne de CWA
Les membres de TNG Canada, y compris les membres de la GCM, ayant pris part à un référendum national ont «appuyé et approuvé par une écrasante majorité» la création d’une nouvelle Région canadienne des Travailleurs en Communication d’Amérique du Nord (CWA), a déclaré le président du comité des élections. Dan Seguin, qui est également président de la North Bay Newspaper Guild, a précisé qu’environ 1500 membres ont voté, et que 93 pour cent d’entre eux se sont prononcés en faveur du nouvel accord.

La nouvelle Région canadienne entrera en existence le 1er janvier 2007 et TNG Canada exercera un contrôle direct sur la façon dont il va dépenser l’argent que ses 27 locaux expédient présentement à CWA sous forme de capitation.

Ray Rudersdorfer, président de TNG Canada/CWA 30403 British Columbia, était enchanté lorsqu’il a appris les résultats du référendum. «Lorsque j’ai adhéré au Regina Typographical Union en décembre 1956, à titre de nouvel immigrant et d’apprenti imprimeur, je n’ai jamais pensé que je ferais un jour partie du plus ancien syndicat international d’Amérique du Nord (l’International Typesetters Union); que je participerais à la fusion des syndicats de communication d’Amérique du Nord; et finalement que j’aurais la chance de voter au sujet de l’établissement d’un district canadien du plus vaste et plus respecté syndicat de communication d’Amérique du Nord», écrit-il.

Pour de plus amples renseignements, visitez le www.tngcanada.org.

Un membre de la Guilde au conseil municipal de Windsor
Percy Hatfield, un vidéoreporter à la retraite et militant de la Guilde, a été élu au conseil municipal de Windsor en novembre. Hatfield faisait partie du plus récent comité de négociation de la Guilde à la SRC/CBC, et fut aussi actif à TNG Canada. Il a quitté la CBC plus tôt cette année.

« La campagne électorale m’a demandé beaucoup d’efforts, dit-il. Sans compter que j’ai perdu 12 kilos en faisant du porte-à-porte, ce que j’apprécie aussi. »

Percy dit qu’il a promis « d’être à l’écoute des citoyens, de retourner leurs appels et de prendre des décisions sensées. »

Au moins un autre ancien membre de la Guilde a été élu aux élections municipales de novembre. Il s’agit d’Adam Vaughan, qui a déjà été journaliste à la télévision locale de la CBC. Adam a été élu au conseil municipal de Toronto, pour représenter le centre-ville.

Lettre au rédacteur en chef : Désolé d’avoir offusqué le syndicat au Comité sur le patrimoine
La présente fait suite à une courte information publiée dans l’édition d’octobre de La Force-G. D’abord, je désire m’excuser auprès de tous ceux et celles que mes commentaires ont pu offusquer. Je soulevais des enjeux portés à mon attention par certains de mes électeurs, surtout au chapitre du contenu local, des ressources futures et du personnel. J’ai toujours soutenu le financement approprié de la SRC/CBC (que j’écoute d’ailleurs quotidiennement, surtout la programmation locale de CBC Sydney).

Si l’on tient compte de tous mes échanges avec le président, on ne peut que constater mon appui sincère et mon inquiétude face à l’avenir de la CBC. Comme le président de CBC/Radio-Canada Robert Rabinovitch l’a indiqué, le manque de fonds constitue le principal problème. Dans le climat fiscal actuel, nous devrions réinvestir dans la SRC/CBC. À titre de parlementaire, je continuerai de défendre les intérêts de la SRC/CBC, tant au chapitre des ressources que de la programmation de qualité que votre Guilde et les autres syndicats préparent quotidiennement.
Sincèrement,

Mark Eyking
Député de Sydney-Victoria

Les blogues à la SRC : une zone franche de l’info ?
«Les blogues des journalistes : zones franches de l’info?» a été le titre d’un atelier au congrès de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec en novembre dernier. Geneviève Rossier, directrice de l’information «Nouveaux Médias» à Radio-Canada y a participé.

« Rapidement, on peut dire que la SRC ne prend pas l’avènement de ces nouvelles plate-formes technologiques à la légère, » dit Denis Babin, membre de la Guilde qui a également assisté à l’atelier.

« Les blogues de la SRC sont loin d’être, contrairement à d’autres sites du genre, des zones franches qui échappent aux normes journalistiques, » ajoute M. Babin. « Dans la blogosphère radio-canadienne, une marche à suivre a été établie pour éviter les dérapages. Dans ce contexte, l’un des principaux objectifs visés par notre service des nouvelles, c’est l’interaction avec le public. »

Étiquettes : ,   
Bookmark and Share
© 2000- GCM