GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Demandez à Jean…
GCM  •   1 décembre 2007

Je viens de terminer un très, très long quart de travail. À quoi ai-je droit ?
Vous devriez jeter un coup d’œil à votre convention collective car la réponse varie selon où vous travaillez, le type d’horaire que vous suivez et même le moment de la journée où vous avez effectué votre travail.

Si vous travaillez à CBC/Radio-Canada, vous êtes payés une fois et demie votre taux horaire à la suite d’un quart de travail régulier. Mais vous pouvez mettre ces heures en banque afin de prendre des jours de congé. Après un quart de travail de 10 heures, vous avez droit à une deuxième pause-repas et une autre pause-repas 4 heures plus tard. Vous avez également droit à une prime pour ce 3e repas. Si vous travaillez une semaine de travail comprimée, vous devez travailler 2 heures 15 minutes de plus pour avoir droit à du temps supplémentaire. Si votre quart de travail commence ou se termine entre minuit et 7 heures, vous avez droit à une prime de 15%.

À TFO et TVO, vos heures supplémentaires sont calculées selon une moyenne répartie sur 4 semaines. Si vous travaillez plus de 140 heures mais moins de 160 heures au cours d’une période de 4 semaines, vous recevrez des jours de congé selon votre tarif horaire régulier. Si vous travaillez plus de 160 heures au cours d’une période de 4 semaines, vous êtes payés une fois et demi votre taux horaire ou vous pouvez opter pour l’équivalent en jours de congé. Selon l’heure du début de votre quart de travail, vous pouvez être admissible à la prime de soir. Si vous travaillez plus de 2 heures entre minuit et 7 heures, vous avez droit à une prime de 15% pour chaque heure. Vous avez droit à une pause après 4 heures de travail.

À S-Vox, vous êtes payés une fois et demi votre taux horaire lorsque vous travaillez plus de 37 heures et demie par semaine. Vous pouvez convertir ces heures supplémentaires en jours de congé. Si vous travaillez plus de 10 heures dans une journée, vous avez droit à une 2e pause-repas.

Pour leur part, les employés de Reuters sont payés en temps supplémentaire après 35 heures de travail par semaine. Ils sont payés une fois et demi leur taux horaire. Il est possible de convertir ces heures supplémentaires en jours de congé. Cependant, vous pouvez mettre en banque un maximum de 10 jours. Ce maximum peut atteindre 15 jours si votre superviseur approuve. Si votre quart de travail dépasse 11 heures, Reuters doit vous payer ces heures supplémentaires.

Si vous travaillez à la rédaction ou au Service des affaires, de vente et du marketing de La Presse Canadienne, vous pouvez choisir d’être rémunéré en argent ou en temps à une fois et demi votre taux horaire lorsque vous travaillez plus de 35 heures par semaine. Si vous accumulez plus de 105 heures, vous avez besoin de l’approbation de votre employeur pour en accumuler davantage. Cependant, certains employés voient leurs heures supplémentaires faire l’objet du calcul de la moyenne mensuelle. Les règles sont différentes lorsque vous êtes affectés à des événements comme les Jeux olympiques ou les Jeux pan-américains. Il existe un troisième type d’arrangement lors de campagnes électorales. Des primes sont prévues pour le travail de nuit et de fin de semaine. Si vous travaillez au Service technique, vous avez droit à des pauses et des pauses-repas additionnelles en plus d’être payés une fois et demi votre taux horaire lorsque vous effectuez des heures supplémentaires. Les employés du Service technique qui travaillent le jour sont payés au double de leur taux horaire si on leur demande d’arriver avant 7 heures.

Tous les employés de La Presse Canadienne reçoivent des primes lorsqu’ils travaillent le soir et la nuit. Vous recevez une prime de 7% si vous travaillez entre 19 heures et 6 heures et une prime de 8% est prévue si vous travaillez entre 3h59 et 6 heures.

Peu importe où vous travaillez, si vous avez un horaire à régime libre, vous n’avez pas droit à des heures supplémentaires si vous travaillez de longues journées. Vous pouvez cependant reprendre ces heures en congé plus tard. Mais si votre charge de travail est telle que vous n’arrivez pas à travailler un nombre raisonnable d’heures, avisez votre représentant syndical. Travaillez sur un horaire à régime libre ne signifie pas travailler sans être payé. Il est important pour tous les membres de tenir compte des heures travaillées peu importe leur régime de travail.

Bookmark and Share
© 2000- GCM