GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Fourre-tout
GCM  •   9 janvier 2008

Votons pour notre travail
Notre instinct en tant que travailleurs du secteur des médias nous pousse vers l’inaction pendant une campagne électorale. Cette fois-ci, cependant, le gouvernement qui cherche à se faire réélire a créé un enjeu électoral au niveau des médias et de la culture en annonçant, un mois avant le déclenchement des élections, d’importantes compressions budgétaires dans le domaine des arts. Nous devons poser des questions claires à nos candidats et les convaincre que nous écoutons avec grand intérêt leurs réponses.

Voici des questions à poser aux candidats de votre circonscription, soit à la porte, à l’occasion de forums des candidats, dans des blogues ou dans des lettres ouvertes :
– Êtes-vous d’accord avec le maintien de règles qui limitent la propriété étrangère dans nos entreprises médiatiques ?
– Appuyez-vous une Société Radio-Canada forte et indépendante et, s’il est élu, est-ce que votre gouvernement augmentera la subvention parlementaire de Radio-Canada ?
– Appuierez-vous de nouvelles règles assurant que les diffuseurs produisent et diffusent des bulletins de nouvelles locales ?

Si vous apprenez des renseignements sur les positions prises par vos candidats locaux au niveau des enjeux culturels et médiatiques, veuillez nous en faire part. Veuillez également communiquer avec nous si vous travaillez avec un candidat pour que nous puissions vous communiquer les plus récents renseignements au sujet des enjeux culturels et médiatiques, dont vous pourrez vous servir en campagne. Envoyez un courriel à info@cmg.ca .

Cliquez ici pour l’article complet au sujet de notre travail et les élections fédérales.

Un groupe enthousiaste de la GCM prend part au défilé de la Fête du travail à Toronto
Des membres de presque tous les lieux de travail de la GCM ont défilé le 1er septembre avec des milliers d’autres Torontois lors du défilé de la Fête du travail. Les marcheurs de la GCM ont distribué des friandises aux spectateurs massés le long du parcours qui se terminait au Centre national d’exposition.

« C’est génial d’avoir l’occasion de se rassembler avec des membres d’autres syndicats et nos familles afin de célébrer notre place et notre importance dans cette ville », a déclaré la présidente nationale de la GCM, Lise Lareau. « Tous réunis de la sorte, nous avons fait toute une impression. Le manque de couverture médiatique du défilé m’étonne, étant donné que des milliers de personnes qui y participent. »

Une nouvelle membre impressionnée par les progrès au chapitre des droits de la personne et de l’équité
SCA Canada
Une membre de la GCM, Xavine Bryan Thompson se dit très impressionnée par la façon dont la GEJ, le syndicat auquel est affilié la GCM, s’occupe des questions d’équité. Xavine a assisté au mois de juin au Congrès sur l’équité et les droits de la personne de la GEJ à Las Vegas. Elle a dit que non seulement cette expérience lui a permis de mieux comprendre les enjeux mais qu’elle était « agréablement surprise » de la réception que lui ont réservé « des vétérans du mouvement syndical ».

Madame Thompson a rapporté que plusieurs conférenciers « m’ont poussé à réfléchir à ce que le syndicat représente pour mes collègues et moi en relevant une multitude d’enjeux, ce qui m’a incité à élargir ma conception de la diversité et du principe d’accommodement.» Selon elle, Saron Ghebressellassie, militante et étudiante de l’université Ryerson à Toronto, l’a «incitée à se pencher sur la séparation entre le mouvement syndical des jeunes et celui des adultes et de ce qu’il faut faire pour établir des ponts.» Elle-même une ancienne enseignante au niveau primaire, madame Thompson pense que de créer un contact avec les jeunes alors qu’ils sont encore à l’école constitue un bon départ.

Cette conférence a été organisée par le comité des droits de la personne et de l’équité de la GEJ qui est présidé par Michael D’Souza de la GCM.

Une membre de la GCM, Carol Off, reçoit le Prix John Drainie du syndicat ACTRA
Carol Off reçoit le Prix John Drainie pour sa contribution exceptionnelle à la radiodiffusion canadienne. Ce prix est attribué annuellement depuis 1968 en l’honneur de l’acteur maintenant décédé, John Drainie.

« Carol Off est une des meilleures journalistes au pays et une des plus productives», a déclaré le président national d’ACTRA, Richard Hardacre. « Pour ses documentaires percutants présentés au National de la télévision de la CBC et qui ont remporté plusieurs prix, pour la vivacité d’esprit et l’intelligence qu’elle démontre lors de ses entrevues à l’émission de radio As it happens de la CBC, l’approche de madame Off est empreinte d’humanité lorsqu’elle raconte les histoires de Canadiens et de gens de partout dans le monde. ACTRA est ravie de lui décerner le Prix John Drainie»

« Il n’y a pas de plus grand honneur pour un communicateur que le Prix John Drainie » a dit madame Off. Je suis ravie à l’idée de remporter ce prix mais je ressens de l’humilité devant la liste des récipiendaires de cet honneur. »

Parmi les récipiendaires de ce prix on retrouve Wendy Mesley, David Suzuki, Shelagh Rogers, Pierre Berton, Mavor Moore, W.O. Mitchell, Knowlton Nash, Peter Gzowski, Joe Schlesinger, Barbara Frum et Vicki Gabereau.

Étiquettes : ,   
Bookmark and Share
© 2000- GCM