GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
La GCM contestera toute sous-traitance additionnelle à la CBC
GCM  •   11 janvier 2008

La Guilde canadienne des médias questionne ce que la CBC appelle la vente de son service de ventes internationales. La direction a informé le syndicat que 11 employés recevront en janvier un avis de poste excédentaire , à la suite de la vente des droits de vente internationale de 135 émissions de télé à Fireworks International, une filiale de ContentFilm, un distributeur basé au Royaume-Uni. La liste comprend les émissions courantes intitulées « Heartland » et « The Border. »

La Guilde estime qu’en réalité, la CBC confie le travail des employés des ventes internationales en sous-traitance, sans pour autant se conformer aux dispositions de la convention collective, ni aux politiques de la Société sur l’achat de services. Jamais consulté au niveau de ce projet, le syndicat n’a pas eu l’occasion d’examiner la proposition d’affaires ni de proposer des solutions de rechange.

La Guilde se préoccupe également de reportages médiatiques qui mentionnent que le diffuseur public a conclu l’entente sans processus public et, semble-t-il, sans informer de façon adéquate le conseil d’administration de la Société, peu avant le début du mandat du nouveau président.

« Ces émissions appartiennent aux Canadiens et nous estimons qu’il est important que leur avenir soit décidé de façon judicieuse, » a expliqué Marc Philippe Laurin, président de la sous-section CBC/Radio-Canada de la GCM. « Il est difficile d’être confiant à ce niveau quand on possède si peu de renseignements et devant le manque apparent d’un processus public adéquat. »

Les employés en question n’ont pas encore reçu d’avis de poste excédentaire. Si cela se produit, la Guilde veillera à ce que les droits des membres touchés soient respectés, et pourrait même déposer un grief au sujet du processus qu’a suivi la direction de la CBC.

Une tendance inquiétante
Entre-temps, le même service qui a assuré la vente des droits des émissions de télé, soit le « service de programmation numérique et de développement commercial », examine également la mise en impartition du traitement des commentaires envoyés par les internautes qui consultent le site cbc.ca. La Guilde a suggéré à la direction que des employés actuels et nouveaux pourraient apprendre comment faire ce travail. Nous attendons une réponse de la Société d’ici la fin de février.

De plus, un arbitrage est toujours en cours relativement au grief déposé par la GCM au sujet de l’impartition en 2005 du service des communications de la CBC. La Guilde soutient que la CBC n’avait pas d’analyse de cas adéquate pour conclure une entente avec Media Profile et d’autres entreprises pour la promotion de sa programmation. En tout, 31 employés ont été touchés. L’audience se poursuivra la semaine prochaine.

« Nous nous opposons à toute vente à la pièce de la CBC, » a conclu M. Laurin. « Nos membres se sont engagés à servir le public canadien. Ils fournissent la meilleure valeur pour l’argent que les Canadiens fournissent à la CBC, avec leurs impôts et les frais de câblodistribution. »

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Guilde (info@cmg.ca) au 416-591-5333 ou au 1-800-465-4149.

Étiquettes :   
Bookmark and Share
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada
© 2000- GCM