GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Demandez à Jean…
GCM  •   9 janvier 2009

Chère Jean, que dois-je faire si je me blesse au travail ?

Bien que des membres affectés à certaines tâches pensent quotidiennement aux possibilités de subir un accident de travail, il n’est pas nécessaire d’escalader des tours de transmission ou de réaliser des reportages en zone de guerre pour être à risque. Briser votre chaise au moment de vous asseoir dessus, glisser et tomber ou bien se prendre la main dans une porte automatique sont tous des exemples d’accident de travail. Si vous avez un accident de travail, vous devriez en informer immédiatement votre superviseur. Celui-ci avisera à son tour votre Comité local de santé et de sécurité au travail. Ces comités sont des comités conjoints composé de membres du syndicat et de la direction mandatés par les divers codes du travail fédéral et provinciaux. Votre comité mènera une enquête. Le but est de voir s’il existe des problèmes sous-jacents qui ont causé votre accident et qui pourraient être corrigés afin d’en prévenir un autre.

Quels sont mes droits si on me demande de travailler dans des conditions qui ne sont pas sécuritaires ?
Si on vous demande de travailler dans des conditions dangereuses, vous avez le droit de refuser. Vous devez, dans un premier temps, dire à votre superviseur que la requête vous place dans une situation dangereuse. Si votre superviseur ne réagit pas comme voulu à vos inquiétudes, ne courez pas de risque. Contactez immédiatement votre syndicat.

Quelles sont les autres tâches du Comité de santé et de sécurité au travail ?
En fait, sa tâche principale n’est pas de faire écho à des rapports d’accident de travail. Le gros de son travail est en amont. Les gens de ces comités mettent au point des plans de sécurité en cas d’incendie et ils s’assurent que la qualité de l’air de votre édifice est acceptable. Ils procèdent aussi périodiquement à l’inspection des milieux de travail afin de s’assurer de la sécurité des lieux. Ces comités ont joué un rôle important dans la fourniture de vêtements appropriés pour les membres qui travaillent dehors l’hiver. À l’édifice de Radio-Canada à Vancouver, le comité a travaillé de concert avec le Programme d’aide aux employés (PAE) pour aménager une salle de conditionnement physique et une piste de course intérieure. Il ne s’agit pas des comités les plus en vue, mais leur travail est important et concret. Ces comités sont souvent à la recherche de nouveaux bénévoles. Si ce type de travail vous intéresse, manifestez-vous auprès d’un membre de votre comité exécutif local. Il se fera un plaisir de vous mettre en contact avec les bonnes personnes.

Jean Broughton est la coordonnatrice des services syndicaux de la Guilde. Vous pouvez entrer en contact avec elle à l’adresse suivante : jean@cmg.ca ou en appelant au 416 591-5333 ou au 1 800 465-4149.

Bookmark and Share
© 2000- GCM