GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Transcontinental cherche à piéger les pigistes : nous sommes tous concernés
GCM  •   20 février 2013

Transcontinental, éditeur de revues telles que Coup de pouce, Les affaires et Elle Québec ainsi que des douzaines de journaux régionaux partout au Canada, tente d’imposer un nouveau contrat abusif à ses pigistes. Les conditions de travail recherchées par Transcontinental affaiblissent les droits de tous ceux qui travaillent dans le milieu.

Transcontinental, aimerait jouir des mêmes droits en ce qui a trait aux travaux des pigistes que ce qu’elle a en place pour ses employés. Le hic ? Elle veut continuer à payer des faibles tarifs de pige.

L’entreprise demande que les pigistes renoncent à tous droits entourant les travaux qu’ils soumettent sur n’importe quelle plate-forme et marque de l’entreprise et dans le monde entier, à jamais. Transcontinental cherche également le droit de changer le travail à sa guise ainsi que le droit d’enlever la signature du pigiste ou, ce qui est peut-être pire, de conserver sa signature après avoir effectué des changements de façon unilatérale.

Veuillez partager cette information avec vos amis et collègues qui travaillent dans le domaine – et particulièrement avec ceux et celles qui travaillent à la pige chez Transcontinental. La Guilde est en train de collaborer avec les pigistes qui en ont ras-le-bol afin d’améliorer le contrat. Communiquez avec Keith Maskell (keith@cmg.ca).

Pour en savoir plus sur cette affaire, vous trouverez un article (en anglais) sur Story Board .

Étiquettes : , ,   
Bookmark and Share
Liens de la sous-section pigistes
© 2000- GCM