GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
La nouvelle entente avec Radio-Canada/CBC : Informations supplémentaires
GCM  •   4 December 2013

Voilà plus d’une semaine que votre comité de négociation vous a annoncé qu’il était parvenu à un protocole d’entente avec Radio-Canada/CBC. Tout comme la convention collective actuelle, il s’agira d’une entente évolutive, permettant aux parties de régler les questions à mesure qu’elles se présenteront. Cette façon de faire est le fruit des nouvelles relations entre le syndicat et Radio-Canada/ CBC. Les deux parties se sont attelées avec détermination à la résolution des problèmes et le cycle de négociations a été rondement mené, car de nombreuses questions avaient été réglées au cours de la période de la convention collective actuelle. Il convient de signaler que la Société n’est pas venue à la table des négociations dans l’intention de réclamer des concessions.

Présentement, le Comité met la dernière main aux détails de l’entente avant de la soumettre à votre approbation. Vous avez été nombreux à poser des questions et vous en avez posé beaucoup. Vous trouverez ci-dessous des précisions qui devraient apporter une réponse à certaines des questions concernant le protocole d’entente.

Durée : Il s’agit d’une convention de cinq ans qui prend effet le 1er avril 2014 et qui arrive à échéance le 31 mars 2019.

Salaires : Une augmentation salariale générale de 1,5 % est prévue pour le 1er avril 2014 et une autre pour le 1er avril 2015. Pour les années 2016 à 2018, il n’y aura de réouverture des négociations sur les salaires que si la dotation  du Conseil du Trésor en matière salariale s’écarte du taux de 1,5 % par année, à la hausse ou à la baisse.

Avancements temporaires : La prime journalière pour les avancements temporaires passera de 20 $ à 25 $. Par ailleurs, les parties se sont entendues sur le fait que les affectations temporaires pouvaient être utilisées en tant qu’occasions de perfectionnement professionnel. Les superviseurs et les employés devront donc discuter de la question, le meilleur moment pour l’aborder étant le processus du GRPP.

Taxis : Pour les employés qui doivent se rendre au travail ou rentrer chez eux à des heures où les transports en commun ne sont pas en service, la subvention journalière maximum pour les frais de taxi passe de 12,50 $ à 20 $.

Prime de poste : La prime minimum passe de 4 $ à 7 $.

Prime linguistique du service du Nord : Cette prime passe de 800 $ à 1 200 $ par année.

Stationnement : Pour les employés qui doivent se rendre au travail ou rentrer chez eux à des heures où les transports en commun ne sont pas en service, la durée du créneau pour la prime de stationnement journalière est prolongée d’une demi-heure dans la matinée, soit de 5 h 30 à 6 h.

Plan d’achat de congés : Il sera désormais possible d’acheter deux semaines de congé supplémentaires ; le maximum actuel est d’une semaine.

Avantages sociaux pour les employés temporaires : Le libellé est en train d’être clarifié, le but étant de garantir que ces employés seront inscrits au programme d’avantages sociaux en temps opportun et qu’ils bénéficieront bien des avantages auxquels ils ont droit.

Allocation de véhicule pour les représentants commerciaux : L’obligation faite aux représentants de disposer d’un véhicule de 84 mois ou moins sera remplacée par l’obligation de disposer d’un véhicule dont l’état soit propre à représenter la Société.

Embauche et promotions : Les employés désireux de connaître la raison pour laquelle leur candidature n’a pas été retenue pourront demander – et recevoir – des explications à ce sujet.

Réaménagement des effectifs : Les employés mis à pied qui sont rappelés au travail dans une plage salariale inférieure conserveront le droit d’être rappelés dans leur plage salariale antérieure.

Formation : La Société s’engage à l’égard de la formation continue des employés, et ce, par des moyens divers.

Classification de premier reporter : Il s’agit d’une nouvelle classification qui sera intégrée à la plage salariale 12. La classification de premier reporter englobe les fonctions de reporter national et étend le travail de ce calibre à l’échelle régionale (par ex. le fait de faire régulièrement des reportages de premier plan dans le cadre d’émissions et de plateformes prioritaires, le fait de faire la promotion publicitaire à titre de personnalité-vedette d’une émission et le fait d’avoir de l’expertise dans un domaine prioritaire). Une nouvelle description de tâche sera publiée dans la trousse qui contiendra les informations finales et qui vous sera fournie avant la ratification. La direction va s’atteler au processus de classement, lequel sera soumis à l’examen du syndicat au mois de décembre.

Premiers réalisateurs et réalisateurs-coordonnateurs : Ces postes sont désormais de véritables classifications d’emploi plutôt que des affectations spéciales, ce qui signifie que les postes vacants seront publiés. Ces postes seront intégrés à la plage salariale 13. Les primes de 5 % et de 10 %, qui sont actuellement respectivement attribuées aux premiers réalisateurs et aux réalisateurs-coordonnateurs seront ajoutées à leur salaire de base et elles entreront dans le calcul de la retraite.

Problèmes concernant les quarts de travail : Une nouvelle disposition encourage les employés et les superviseurs à parler de ces problèmes.

Nouvelles méthodes et pratiques de travail : Une nouvelle disposition stipule que le niveau régional a un rôle à jouer dans l’application de l’article 50 (quand Radio-Canada/CBC apporte des changements dans les méthodes et pratiques de travail, comme cela s’est produit avec la centralisation de la conception graphique à Winnipeg  pour les services anglais).

Rémunérations additionnelles : La Société s’engage à faire preuve d’équité, à appliquer systématiquement les mêmes critères et à montrer de la transparence dans les communications.

Nous sommes en train de finaliser la trousse d’information, qui sera affichée avant le vote de ratification. Les membres du comité de négociation se rendront dans les unités locales en janvier et le vote de ratification aura lieu au début de l’année prochaine.

Votre comité de négociation de la GCM :

Michael D’Souza
Wil Fundal
Allan Gofenko
Elaine Janes
Marianne Malo Chenard
Harry Mesh
Marc-Philippe Laurin, président de la sous-section Radio-Canada/CBC
Dan Oldfield, premier conseiller syndical
Glenn Gray, conseiller syndical et négociateur en chef

Bookmark and Share
© 2000- GCM