GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Libération syndicale et voyages
Réalisez des économies
Archives
Lutter contre le harcèlement sexuel et les autres formes de harcèlement
GCM  •   2 avril 2015

Suite aux événements récents, la Guilde s’efforce de trouver de meilleures façons d’aider ses membres victimes de harcèlement au travail.

Si les plaintes officielles pour harcèlement sexuel sont rares, nous avons mis au jour certains obstacles qui empêchent les gens de porter plainte. Les victimes du harcèlement, qui sont souvent des femmes, peuvent craindre qu’une enquête, avec l’intrusion qu’elle entraînerait dans leur vie privée, soit plus dommageable que le fait de ne pas signaler un problème. On sait également que les emplois temporaires et la précarité d’emploi compliquent encore les choses. Mais nous sommes bien décidés à trouver des solutions, notamment en créant des milieux de travail où les gens se sentent habilités à parler.

Nous vous demandons donc de nous aider à lutter en faveur de la sécurité d’emploi et de conditions permettant à toutes les travailleuses et tous les travailleurs de s’exprimer, et de signaler les comportements et commentaires inappropriés que vous observez.

Formes d’intimidation : de nombreux comportements constituent des formes de harcèlement, des regards suggestifs au chantage à l’emploi, en passant par les commentaires déplacés. En voici une liste, dressée par la Commission ontarienne des droits de la personne : https://www.cmg.ca/fr/2014/12/16/definir-le-harcelement-sexuel/

Si c’est, en définitive, à l’employeur qu’il revient de veiller à ce que le milieu de travail soit accueillant et exempt de toute forme de harcèlement, nous avons nous aussi – à titre de membres du syndicat et de la collectivité des travailleurs – un rôle essentiel à jouer.

-Lorsqu’une personne va trop loin : il appartient à chacun d’entre nous de s’élever contre son comportement, ce qui peut aller d’une intervention immédiate jusqu’à la soumission d’un rapport pouvant déboucher sur une enquête officielle.

-Faisons de la lutte contre le harcèlement une priorité : Chaque milieu de travail et chaque service est différent. Vous savez mieux que quiconque quelle est la meilleure approche à adopter en fonction des circonstances.

Voici ce sur quoi la Guilde est en train de travailler :

-Créer de nouvelles options favorisant le  dépôt de plaintes par les membres/employé-e-s dans le domaine de travail qui leur est propre (en sus des procédures existantes pour le dépôt de plaintes). Nous avons besoin d’une procédure qui protège la vie privée et qui prenne en compte la peur des répercussions négatives;

-Établir un réseau officiel plus vaste de bénévoles et délégués syndicaux de la Guilde;

-Former les militants de la Guilde, les bénévoles et les membres à repérer les diverses formes de harcèlement au travail et à y faire face de manière efficace;

-Donner aux membres davantage d’occasions de se rencontrer, de se soutenir et de profiter de leur expérience commune (notamment au moyen de réunions, haltes-accueil et séances de formation);

-Demander à nos employeurs de prendre des mesures pour créer des milieux de travail conviviaux et exempts de harcèlement. En unissant nos efforts, nous pouvons nous opposer aux abus de pouvoir. Pour favoriser un climat de respect dans nos milieux de travail, nous devons toutes et tous mettre nos employeurs devant leurs responsabilités et nous venir mutuellement en aide;

-Nous continuons à coopérer avec nos employeurs pour l’établissement de meilleures procédures.

Communiquez avec nous si vous éprouvez des difficultés ou si vous avez des questions à poser ou des suggestions à faire. Vous pouvez commencer par adresser un courriel à Kam Rao (kam.cmgto@gmail.com – veuillez noter l’adresse corrigée), notre directrice nationale, équité et droits de la personne, ou à Terri Monture (terri@cmg.ca), conseillère syndicale de la Guilde.

Bookmark and Share
© 2000- GCM