GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Libération syndicale et voyages
Réalisez des économies
Archives
Comment les partis fédéraux comptent rétablir le financement et l’indépendance de Radio-Canada
GCM  •   2 juin 2015
govproposalsthumbfr

Cliquez ci-dessus pour voir les engagements des partis

À l’instar de nombreux Canadiens et de plusieurs organisations, la Guilde a demandé aux partis politiques nationaux qui se présenteront lors des élections fédérales cette année de dire clairement ce qu’ils feront pour assurer un financement viable et une indépendance garantie pour Radio-Canada/CBC, notre diffuseur public national.

Cette institution culturelle clé  – qui est aussi la plus inportante organisation d’informations au Canada, avec des capacités pour les nouvelles locales dans les collectivités à l’échelle du pays  – est en train d’être minée par des compressions budgétaires à répétition et une ingérence gouvernementale accrue. Ce sont là des tendances destructives auxquelles nous devons mettre fin.

Nous avons partagé nos propositions pour un financement accru et une véritable indépendance pour Radio-Canada/CBC, et étions heureux de voir que le Parti Vert, les Libéraux et le NPD ont annoncé des engagements pour renforcer Radio-Canada/CBC dans leurs plateformes électorales de 2015.  Voici les engagements des partis.

J’espère que vous passerez en revue ces engagements, poserez des questions aux partis et aux candidats dans votre circonscription, pour vous engager ensuite dans la prochaine  campagne électorale en faveur  du parti fédéral qui valorisent notre diffuseur public national autant que nous tous.

Voici une citation éclairante :

“La radiotélévision publique se définit comme un lieu de rencontre où tous les citoyens sont invités et considérés sur une base égalitaire. C’est un outil d’information et d’éducation, accessible à tous et s’adressant à tous, indépendamment du statut social ou économique des uns et des autres. Son mandat ne se limite pas à l’information et au développement culturel. La radiotélévision publique doit aussi meubler l’imaginaire et divertir. Mais elle le fait avec un souci de qualité qui doit la distinguer de l’audiovisuel commercial.”
UNESCO

Plus

Carmel,

Carmel Smyth
Présidente nationale, la Guilde

Bookmark and Share
© 2000- GCM