GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Un comité sénatorial dominé par les Conservateurs recommande un CBC/Radio-Canada affaibli en dépit de la grande majorité des témoignages entendus
GCM  •   21 July 2015

La Guilde canadienne des médias est attristée, mais non surprise, de constater qu’un comité sénatorial dominé par les Conservateurs propose un CBC/Radio-Canada réduit et plus privatisé contrairement aux points de vue exprimés par la grande majorité des témoins qui se sont présentés devant le comité.

Le document du Sénat est conforme aux efforts du gouvernement de Stephen Harper qui visent depuis une dizaine d’années à diminuer CBC/Radio-Canada. « De toute évidence, le mandat de ce comité lui a été dicté par le haut », signale Carmel Smyth, la présidente nationale de la Guilde.

Plutôt que d’examiner sérieusement l’accumulation de preuves apportées par les nombreux Canadiens, spécialistes et organisations qui ont comparu devant le comité, le rapport du Sénat recommande plusieurs mesures souvent contradictoires, qui auraient pour effet d’affernir le projet du gouvernement actuel visant à affaiblir le diffuseur national public.

Les sénateurs – dont certains sont cités dans le scandale des dépenses qui frappe le Sénat – proposent que CBC/Radio-Canada réduise sa programmation, s’aligne sur les diffuseurs privés et en même temps accorde encore plus de pouvoirs aux membres du Conseil d’administration de CBC/Radio-Canada dont un bon nombre sont des donateurs du parti.

Dans un rapport minoritaire, le sénateur Libéral Art Eggleton souligne que le rapport dominé par les conservateurs ne ressemble en rien aux preuves apportées par les Canadiens lors des audiences du comité. Il décrit le processus comme  étant « une occasion manquée ».

Par exemple, M. Eggleton fait remarquer que certains sénateurs « semblaient sceptique du fait que CBC/Radio-Canada a un service de nouvelles. Ils se demandaient si CBC/Radio-Canada devait abandonner les nouvelles et l’information car les diffuseurs privés fournissent une source de ce genre de nouvelles ». M. Eggleton précise que « les témoins qui se sont succédés ont exprimé leur désaccord par rapport à cette idée ».

« Ce n’est probablement pas un hasard si le rapport du Sénat est publié à la veille d’élections fédérales. Le parti Conservateur est peut-être à la recherche de munitions – même non fondées – pour contrer l’appui évident et passionné pour CBC/Radio-Canada exprimé par le public Canadien  et lees partis d’opposition fédéraux, » explique Mme Smyth.

La Guilde a comparu devant le comité en Octobre 2014 et a défendu plus d’autonomie et de financement pour CBC/Radio-Canada. De nombreuses améliorations défendues par la Guilde se retrouvent dans le rapport minoritaire.

 

Bookmark and Share
© 2000- GCM