GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Il faut commencer à rebâtir les fondations de CBC/Radio-Canada
GCM  •   22 avril 2016

Avant l’annonce du chef de la direction de CBC/Radio-Canada prévue pour lundi concernant ses plans pour le nouveau financement octroyé au diffuseur public, la Guilde rappelle à la direction que c’est l’occasion de rectifier le tir par rapport aux décisions des dix dernières années avec pour objectif de rétablir et de rebâtir le diffuseur public. Les Canadiens dans les collectivités partout au pays ont été clairs à ce sujet, surtout avec leurs votes lors des récentes élections fédérales.

Les coupes continues des 8 dernières années ont été dévastatrices tant pour les milliers de gens qui ont perdu leur emploi et pour ceux qui travaillent toujours à CBC/Radio-Canada avec des charges de travail insoutenables et des emplois précaires, que pour le niveau de la programmation que reçoivent les Canadiens de leur diffuseur public national à la radio, à la télévision et en ligne.

Par conséquent, il est évident que le prochain chapitre pour CBC/Radio-Canada doit d’abord comprendre une rupture claire avec les positions du gouvernement précédent qui privilégiait un CBC/Radio-Canada privatisé et affaibli. Nous devons plutôt commencer à rebâtir un diffuseur public qui soit prêt à remplir son mandat pour les Canadiens avec une programmation indépendante et originale, peu importe où ils écoutent et regardent les émissions.

Au lieu de recourir au terme “numérique” de manière générique pour justifier des compressions discutables, il est temps pour les dirigeants de CBC/Radio-Canada de se fier à nos membres qui travaillent sur de multiples plateformes depuis de nombreuses années pour créer une programmation novatrice et fiable pour toutes les plateformes.

C’est ce à quoi les Canadiens sont en droit de s’attendre.

Pour cela, voici les priorités qui selon la Guilde devraient former la première étape de la reconstruction de CBC/Radio-Canada :

*Arrêter les compressions et rétablir les emplois dans les nouvelles locales

La réalité est que les coupes des 8 dernières années ont endommagé les fondations mêmes du diffuseur public, à savoir la capacité de produire une programmation originale et indépendante dans l’intérêt du public.

Hubert Lacroix doit s’éloigner de l’état d’esprit qui consiste à couper dans CBC/Radio-Canada, et s’attacher plutôt à élaborer un plan solide conçu dans le but de servir les Canadiens à la radio, à la télévision et en ligne.

Par conséquent, restaurer les emplois sur le terrain dans le collectivités partout au pays est une grande priorité. Le véritable rétablissement de ces emplois sera bénéfique pour toutes les plateformes. La capacité technique qui permet une programmation de grande qualité et concurrentielle doit également être rétablie.

*Rétablir l’unité documentaire et les bureaux  à l’étranger

Nous réitérons notre demande auprès de la direction de CBC/Radio-Canada exigeant le rétablissement de l’unité documentaire primée de CBC afin de miser sur sa longue tradition d’excellence en matière de production de documentaires indépendants. CBC/Radio-Canada doit en outre réinvestir dans un service de couverture à l’étranger qui soit continue et élargie.

Étiquettes :   
Bookmark and Share
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada
© 2000- GCM