GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Le syndicat des médias salue l’aide fédérale pour le secteur des nouvelles, mais met en garde contre une échappatoire fiscale
GCM  •   19 March 2019

SCA Canada, le seul syndicat au pays qui se consacre uniquement aux médias, accueille favorablement les mesures annoncées aujourd’hui dans le cadre du budget fédéral pour aider le secteur des médias. Cependant, le syndicat s’inquiète qu’une échappatoire éventuelle pourrait permettre à une compagnie telle que Postmedia de canaliser des millions à ses créanciers de fonds vautours et aux dirigeants de la compagnie.

Le budget prévoit 595 million $ en crédits d’impôt et autres incitatifs sur une durée de cinq ans, et permet aux entreprises médiatiques sans but lucratif d’être admissibles pour un statut d’organisme de bienfaisance.

Le président de CSA Canada, Martin O’Hanlon a salué le financement qui selon lui devrait contribuer grandement à permettre aux services de nouvelles locales de survivre et même de prospérer. Il a cependant ajouté que le syndicat ne peut entièrement accorder son appui à cette aide avant d’avoir obtenu plus de renseignements.

« Il est important pour nous de savoir qu’il y aura des règles pour garantir qu’une compagnie comme Postmedia ne puisse simplement prendre des millions de dollars en crédits d’impôt visant les travailleurs pour les acheminer vers les créanciers qui contrôlent la compagnie, ou pour verser d’énormes salaires et primes aux dirigeants », indique M. O’Hanlon.

Il ajoute que « l’argent accordé doit servir à améliorer le journalisme ».

L’an dernier, dans une décision choquante et effrontée, Postmedia a haussé la rémunération du chef de la direction Paul Godfrey d’ une énorme somme de 5 millions $, en même temps qu’elle mettait à pied des travailleurs et demandait de l’aide gouvernementale. De plus, l’entreprise verse des dizaines de millions de dollars par an à deux fonds vautours qui la contrôle.

Au cours des dernières années, la couverture des nouvelles locales a été anéantie partout au pays, Postmedia et d’autres compagnies ayant coupé des emplois et fermé des publications. Des collectivités comme Guelph en Ontario et Moose Jaw en Saskatchewan n’ont pas de quotidien. En novembre 2017, Postmedia et Torstar ont annoncé l’échange de  41 journaux, dont la majorité ont ensuite été fermés pour éliminer la concurrence laissant près de 300 personnes sans emploi.

SCA Canada représente plus de 6 000 travailleurs des médias à des journaux et autres entreprises d’un océan à l’autre, y compris CBC/Radio-Canada, La Presse Canadienne, Thomson Reuters, Ottawa Citizen, Montreal Gazette, Halifax Chronicle Herald, et Victoria Times Colonist.

La Guilde canadienne des médias est une section syndicale regoupant plus de 5 000 travailleurs des médias notamment dans les sociétés médiatiques suivantes : APTN, CBC/Radio-Canada, La Presse Canadienne, TFO, Thomson Reuters, TVO, VICE Media et ZoomerMedia.

Les membres de la GCM travaillent sur toutes les plateformes médiatiques disponibles, et notre lien à l’ensemble du mouvement syndical passe par la division canadienne (CWA/SCA Canada) de notre syndicat international, le Communications Workers of America (CWA), ainsi que par le Congrès du travail du Canada.

Renseignements :

Martin O’Hanlon
Président, SCA Canada
(613) 867-5090
mohanlon@cwa-scacanada.ca

 

Bookmark and Share
© 2000- GCM