GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
À nos collègues, amis et membres du syndicat Noirs
GCM  •   8 juin 2020

En tant que membres de la Guilde siégeant au Comité mixte d’équité en matière d’emploi de CBC/Radio-Canada pour la diversité et l’inclusion, nous sommes tristes et solidaires avec les millions de personnes Noires qui luttent pour le droit d’être considérées comme égales dans notre société, de ne pas être tuées par la police simplement parce qu’elles marchent dans la rue, et d’avoir le même accès à des emplois décents, au logement, à la sécurité alimentaire, à l’éducation et aux soins de santé dans la même mesure que ce dont bénéficient les personnes Blanches.

Nous avons tous vu avec horreur et tristesse l’explosion de la douleur et de la colère aux États-Unis à la suite du meurtre de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis.  Nous comprenons cette convulsion de chagrin et de fureur qui a englouti nos voisins Américains à la suite de cet acte horrible. Nous comprenons qu’il s’agit aussi du résultat du traumatisme intergénérationnel découlant de cinq siècles de non-réconciliation avec la réalité historique de l’esclavage et de ce qu’il a fait aux citoyens Noirs d’Amérique, et aussi d’ici au Canada.
Nous entendons l’angoisse des jeunes qui désespèrent que les choses ne changeront jamais, et nous comprenons l’injustice de ce que l’on peut ressentir à devoir supporter la douleur d’être jugé-e pour la couleur de sa peau et non pour le contenu de son caractère.

Nous connaissons également la douleur de la communauté noire et autochtone de Toronto à la suite du décès de Regis Korchinski-Paquet, et nous ajoutons nos voix à la demande croissante d’une enquête ouverte et transparente pour comprendre ce qui s’est passé cet après-midi-là dans l’appartement de sa mère. Aucune famille ne devrait vivre dans l’angoisse de ne pas savoir ce qui est arrivé à son enfant. Malheureusement, la plupart des gens ne comprennent pas l’origine de la méfiance entre la police et la communauté noire, qu’il s’agit du résultat de la longue histoire enchevêtrée du colonialisme de peuplement, de l’esclavage et du préjugé anti-Noir, qui constitue la soupe moderne dans laquelle nous baignons.  La compassion et la préoccupation pour nos frères et sœurs Noirs membres du syndicat constituent l’action de solidarité la plus importante que nous puissions entreprendre, non seulement maintenant mais aussi tous les jours à l’avenir. Nous devons tous comprendre que nous sommes liés par cette histoire commune.

Le mandat de notre comité est simple : Nous croyons qu’il faut tenir la Société Radio-Canada responsable par rapport à ses plus grands idéaux – d’être représentative des visages de ce pays moderne qu’est le Canada, de reconnaître que notre histoire commune est pleine des mêmes violations des droits de la personne que celles qui ont eu lieu aux États-Unis, et de dépasser cette façon historique de déprécier les compétences et l’expérience des gens en fonction de la couleur de leur peau.  Nous voulons que Radio-Canada comprenne que son plus grand atout est le cerveau et l’expérience vécue de chacun-e de nous tous, et qu’elle soit un lieu qui valorise toutes les voix et les réalités vécues et ne privilégie pas seulement les voix qui sont considérées comme expertes parce qu’elles sont Blanches.

Nous avons besoin de vous entendre et nous voulons vous entendre; entendre vos idées, vos défis et vos réflexions sur ce que cela signifie d’être Noir-e et de travailler à Radio-Canada.  Nous voulons honorer votre expérience et continuer à faire pression sur la direction de Radio-Canada pour qu’elle soit un exemple de ce qu’est une compagnie médiatique canadienne moderne, qui non seulement ressemble au visage diversifié du Canada, mais représente aussi cette diversité dans ce qu’on entend et dans tous les autres aspects. Comme l’ont montré les événements aux États-Unis, c’est l’action collective qui force le changement, et nous voulons que Radio-Canada reflète la belle diversité qui, nous le savons, existe dans notre pays.

Le comité mixte d’équité en matière d’emploi œuvre pour rendre les lieux de travail de Radio-Canada positifs et inclusifs.

 

En toute solidarité,

Les membres de la Guilde siégeant au Comité mixte d’équité en matière d’emploi à CBC/Radio-Canada :

Saïda Ouchaou-Ozarowski – Coprésidente (saidacmg@gmail.com)

Sujata Berry

Khaleel Mohammed

Adrian Harewood

Terri Monture, Conseillère syndicale de la Guilde

Étiquettes :   
Bookmark and Share
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada
© 2000- GCM