GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Libération syndicale et voyages
Réalisez des économies
Archives
Réintégrér les lieux de travail à Radio-Canada
GCM  •   12 août 2021

La Guilde canadienne des médias, sous-section Radio-Canada, encourage CBC/Radio Canada à faire preuve de prudence et de souplesse lors de la réintégration éventuelle d’une main-d’œuvre dispersée et déplacée par la pandémie.

Il ne fait aucun doute que les 16 derniers mois ont été difficiles pour de nombreux Canadiens, y compris pour les travailleurs des médias.

Tout en continuant à fournir des services et des produits remarquables, le personnel de CBC/Radio Canada a fait face à de profonds changements au cours de cette pandémie. 
Que nous travaillions à l’intérieur, à l’extérieur ou à distance, la tâche d’adapter les routines de travail, la vie familiale ou l’espace de travail a été perturbante.

Beaucoup d’entre vous nous ont fait part de leur sentiment d’être sous-estimé.e.s, n’ayant eu d’autre choix que de continuer à travailler à la station depuis le début de la pandémie.
Pour d’autres, il y a eu la pression de l’enseignement à domicile pour les enfants tout en faisant des reportages, ou encore les risques de se rendre dans des espaces publics pour s’assurer que des vidéos puissent être présentées au public.
Pour l’avenir, de nombreux membres envisagent avec appréhension le fait de se retrouver à nouveau en plein milieu d’un environnement de travail animé et de devoir interagir de près avec un grand nombre de personnes. 
Et que se passera-t-il lorsque les enfants retourneront à la garderie ?

La Guilde reconnaît que le stress physique et mental lié à la Covid continue, et notre syndicat a demandé une reconnaissance spéciale et significative pour chacun.e d’entre vous qui s’est nettement surpassé.e pendant cette période difficile. Nous avons également demandé que les populaires journées de « bien-être » soient à nouveau offertes cette année.

Sur le plan pratique, la Guilde a fait pression sur CBC/Radio-Canada pour qu’elle revoie ses méthodes de travail actuelles.  Les améliorations suggérées comprennent notamment l’extension du télétravail au lieu de son retrait, et la reconnaissance des héros de ces temps exigeants – ceux et celles qui ont mis en place les ordinateurs portables, les logiciels, la diffusion en continu et bien d’autres installations.

Pandémie ou pas, les employés temporaires continuent de vivre dans l’incertitude.
Bon nombre de gens considèrent qu’il est gênant qu’un radiodiffuseur public ait jusqu’à 30 % de ses travailleurs sous contrat précaire à court terme et dans des affectations temporaires au jour le jour. Ce type de travail entraîne des problèmes supplémentaires de santé et de sécurité pour ces employés. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, il est essentiel que CBC/Radio-Canada s’attaque à cette injustice.

Au cours des prochaines semaines, notre syndicat organisera un forum pour partager des renseignements en tant que membres, nos expériences de travail pendant la pandémie et ce que nous considérons comme des priorités dans notre vie professionnelle à l’avenir.

N’oubliez pas que si vous éprouvez des difficultés au travail, vous pouvez communiquer avec vos conseiller-ère.s syndicaux.les de la Guilde pour obtenir des conseils confidentiels. Nos collègues élu.e.s dans les unités locales de la Guilde sont également là pour vous aider.

Kim Trynacity
Présidente de la sous-section CBC/Radio-Canada

Étiquettes :   
Bookmark and Share
Coordonnées des représentants de la Guilde à Radio-Canada
© 2000- GCM