GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Libération syndicale et voyages
Réalisez des économies
Archives
Questions-réponses sur la COVID-19: Couverture électorale à la PC
GCM  •   19 août 2021

Ch-ères-ers membres,

 

Nous savons que certains d’entre vous couvriront les élections sur la route et/ou auront des affectations en personne. Les questions-réponses suivantes peuvent être utiles lorsque vous reprenez partiellement le travail sur le terrain ou au bureau.

 

Quelles sont les mesures de santé et de sécurité prescrites qu’un employeur doit suivre ?

 

https://www.ontario.ca/fr/page/la-covid-19-maladie-coronavirus-2019-et-la-sante-et-la-securite-au-travail

 

Les employeurs ont le devoir de garder les travailleurs-ses et les lieux de travail sûrs et sans de dangers. Les travailleurs-ses ont le droit de refuser un travail dangereux.

 

Chaque employeur doit avoir un plan de sécurité COVID-19. Que doit-il contenir ?

 

https://www.ontario.ca/fr/page/ressources-pour-prevenir-la-covid-19-dans-les-lieux-de-travail

 

Pour consulter le plan de sécurité COVID-19, une demande peut être faite au comité de santé et de sécurité pour plus de renseignements.

 

Saviez-vous que vous êtes couvert par votre système d’indemnisation des accidents du travail respectif à votre province si vous contractez la COVID-19 au travail ?

 

Nous vous recommandons de suivre le processus d’indemnisation des accidents du travail décrit dans votre province de travail respective et de déposer une demande, le cas échéant. Voici le processus de la WSIB à titre d’exemple seulement, couvrant les membres de l’Ontario.

 

https://www.wsib.ca/fr/entreprises/demandes-prestations/declarer-une-lesion-ou-maladie

 

Veuillez-vous référer au site Web similaire de votre province de travail.

 

Je pense avoir contracté le coronavirus (COVID-19) au travail. Dois-je déposer une demande ?

 

Bien que la nature du travail de certaines personnes puisse les exposer à un plus grand risque de contracter le virus, par exemple celles qui traitent une personne atteinte de COVID-19, toute demande reçue par la WSIB (ou une autre commission provinciale des accidents du travail) devra être jugée sur cas par cas en tenant compte des faits et circonstances.

 

  • – Si vous avez contracté la COVID-19 au travail (vous avez un diagnostic ou des symptômes de COVID-19), vous devez informer votre employeur de votre maladie et de tout traitement médical que vous avez reçu immédiatement, et vous pouvez déposer une demande pour déterminer si vous sont admissibles à la couverture de la WSIB (ou d’une autre commission provinciale des accidents du travail).
  •  
  • – Si vous pensez avoir été exposé au COVID-19 au travail, mais que vous n’êtes pas malade pour le moment (vous n’avez pas de diagnostic ou de symptômes de COVID-19), veuillez ne pas déposer de demande. Au lieu de cela, vous pouvez signaler un incident d’exposition. La déclaration de votre exposition est volontaire, mais si vous tombez malade à l’avenir, nous serons en mesure de traiter votre demande plus rapidement.
  •  
  • – Il est illégal pour votre employeur de vous décourager de signaler une blessure ou une maladie professionnelle à la WSIB (ou à une autre commission provinciale des accidents du travail), ou de vous inciter à retirer ou à abandonner votre demande, par exemple : https://www.wsib.ca/fr/faq-sur-les-demandes-et-covid-19

 

Que faire si je suis immunodéprimé ou si j’ai un problème de santé documenté ?

 

Un employeur a l’obligation légale d’accommoder les employés atteints d’une maladie ou d’un handicap qui les rend vulnérables à la COVID-19 jusqu’au point de subir une contrainte excessive. Cela signifie que l’employeur doit procéder à des ajustements afin que les employés puissent continuer à travailler de manière sûre, à moins que cela ne soit indûment coûteux ou dangereux.

 

Par exemple, le travail à domicile est une adaptation courante pour les employés immunodéprimés. Si le travail à domicile n’est pas possible, des tentatives doivent être faites pour explorer la possibilité de d’autres adaptations avec un congé sans solde étant la dernière option.

 

Pour plus d’informations sur le processus d’adaptation, veuillez visiter votre commission provinciale des droits de la personne. Voici quelques informations supplémentaires du Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne de l’Ontario https://www.hrlsc.on.ca/fr/fiches-dinformation-et-guides/votre-droit-%C3%A0-l%E2%80%99adaptation.

 

Veuillez noter que bien que le Code des droits de la personne soit d’application provinciale, les principes énoncés ci-dessus sont de nature similaire d’une juridiction à l’autre.

 

Si vous avez d’autres questions ou préoccupations, veuillez me contacter. Merci pour tout ce que vous faites et soyez prudents !

 

Julie-Anne Vondrejs,

Conseillère syndicale, Guilde canadienne des médias

Étiquettes :   
Bookmark and Share
© 2000- GCM