GCM
Contactez-nous
Sans frais: 1-800-465-4149
Courriel: info@cmg.ca
Réalisez des économies
Archives
Élections de la Guilde 2018 – Profil de la candidate : Nathalie Bastien

Nathalie Bastien


Candidate au poste de
directrice nationale des Affaires francophones

 

Expérience à Radio-Canada

Bonjour! Je suis Nathalie Bastien, employée de Radio-Canada depuis 30 ans.


J’ai occupé plusieurs postes au fil des ans : recherchiste, chroniqueuse, reporter web, agente de communications, réalisatrice à la radio et à la télévision, lectrice de nouvelles radio, pupitre radio et télé, réalisatrice multiplateforme à l’affectation, etc. Je suis aujourd’hui réalisatrice associée.


J’ai travaillé à Sudbury pendant 6 ans et je suis à Ottawa depuis 24 ans. Je suis aussi allée faire des remplacements occasionnels à Toronto, Montréal et Rouyn-Noranda. J’ai visité plusieurs provinces à titre personnel.

 

Expérience au sein de la Guilde

Je me suis jointe officiellement au syndicat en 2005, lors du lock-out. J’ai longtemps été secrétaire-trésorière de l’exécutif de l’unité locale d’Ottawa et j’en suis aujourd’hui la secrétaire. Je suis également membre d’un trio de fiduciaires nationaux, notre rôle étant de nous assurer que l’argent des membres est bien utilisé.

 

Mes avantages

J’ai vécu les compressions, le virage numérique et la transformation magistrale de notre métier.


J’ai vu défiler bon nombre de patrons et de collègues au fil des ans. J’ai traversé les bons et les moins bons moments.


J’ai participé de façon active aux congrès biennaux du syndicat depuis 2006, où je me suis fait connaître des exécutifs syndicaux et des membres. Bien que je sois parfaitement bilingue, j’ai toujours insisté pour faire mes présentations au micro en français. Dans le contexte actuel, il faut plus que jamais continuer à parler, travailler et revendiquer nos droits à titre de membres francophones.

 

Ma réputation

Je suis franche, intègre, ouverte, motivée et bonne négociatrice. Je jouis d’une bonne réputation auprès de mes patrons et de mes collègues, qui ont toujours l’heure juste avec moi.


Je n’ai jamais hésité à faire respecter et à défendre nos droits et à dénoncer quand ceux-ci étaient bafoués.
Je ne tolère pas les abus de pouvoir ni les injustices.

 

Si je suis élue

Je m’engage à vous représenter, quel que soit votre média, au meilleur de mes connaissances, à vous écouter et à vous donner une voix au sein de l’exécutif national, qui est composé majoritairement de membres anglophones. Je ferai en sorte que nos droits soient respectés, tant au sein de la Guilde qu’en milieu de travail.  

 

Les médias sont en constante transformation. Nous traversons une période complexe : des négociations de conventions collectives, des compressions budgétaires, des évaluations de postes, de la précarité d’emploi. On nous demande toujours d’en faire plus avec moins, et de le faire dans le calme et avec le sourire. Des fois, il y a des limites, et c’est le contenu qui en souffre, quand ce n’est pas notre santé. La reconnaissance et le respect au travail ne doivent pas être que des concepts. Je vais faire tout en mon possible pour qu’on les applique dans le respect de nos conventions collectives et dans le respect tout court.

© 2000- GCM